Article Télérama.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Article Télérama.fr

Message  Noulouk le Sam 8 Oct - 12:06

Ça commence aux Etats-Unis : “Rookie Blue” ou les aventures de Meredith la fliquette
Le 27 juin 2010 à 11h00 par Pierre Langlais
Pour suivre au plus près l’actualité des séries, nous vous proposons la critique des nouveautés américaines dès leur diffusion outre-Atlantique. Aujourd’hui, “Rookie Blue”, version policière (et canadienne) des mésaventures sentimentales et professionnelles de “Grey’s Anatomy”.

L’été dernier, ABC tentait de lancer, avec Defying Gravity, une version spatiale de son blockbuster Grey’s Anatomy. Un bide. Toujours convaincue que le format mélodramatique de sa série médicale a de l’avenir, elle tente à nouveau sa chance avec Rookie Blue, qui transpose cette fois-ci le modèle des aventures de Meredith Grey dans un décor familier : la police.

Cette production canadienne suit les débuts d’une bande de jeunes flics fraichement diplômés, jetés dans les rues infestées de criminels en tous genres d’une ville fictive (feinte classique des productions canadiennes pour pouvoir s’exporter aux Etats-Unis). Arrestations foireuses, kilos de paperasse, courses-poursuites malheureuses, gamelles et soirées entre collègues dans le bar du coin : ce qui compte ici, ce sont les héros, pas les affaires sur lesquelles ils bossent. La police n’est qu’un faire-valoir des personnages, à l'image de la médecine dans Grey’s Anatomy.

A défaut d’être très original, le résultat est loin d’être désagréable, sorte de mélange de Grey’s Anatomy, donc, et de nos Bleus nationaux (probablement involontairement pour la seconde). Comme Meredith Grey, l'héroïne est la fille d’une ancienne « gloire » policière, elle est douée mais gère mal ses émotions et… fricote avec son supérieur. Comme dans Les Bleus, ses collègues sont un poil rebelles, super potes aux personnalités bien marquées (l’ambitieux, l’instinctive, la dur à cuir, etc.), pas toujours heureux de réaliser que la vraie vie de flic est moins marrante que dans les films.

Si ce premier épisode force un peu trop le trait, multipliant les situations improbables (faut-il un homme ou une femme pour fouiller un transsexuel ?) et les plantages (l’héroïne croit tenir sa première arrestation… avant de réaliser qu’elle vient de passer les menottes à un détective infiltré), Rookie Blue n’en reste pas moins un honnête divertissement. Porté par des personnages plutôt sympathiques, la série devrait convaincre les fans de Grey’s Anatomy désireux de changer d’air... et d’uniforme.
avatar
Noulouk
I'm your soldier
I'm your soldier

Messages : 4336
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 27
Localisation : New York

http://rookiebluefrance.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum